Trieur Organisé de Solutions et de Ressources Informatiques

logo du site TOSRI

Mot-clé - navigateur

Fil des billets - Fil des commentaires

24 août 2011

Niveau : personne ne possdant pas de comptences de bases en informatique

Comment ils tuent firefox !

Encore un petit post qui sort de l'ordinaire... Je voulais prendre parti sur l'évolution actuelle de Firefox, certains la connaisse mais pour ceux qui ne sont pas trop au fait, je vais la rappeler.

Hey les gars : aujourd'hui, on change tout !

La fondation Mozilla, qui est celle qui développe le navigateur web Mozilla Firefox a décidé depuis peu de temps d’accélérer certaines choses.

Vers la vitesse et l'optimisation

Un bonne chose non ? Il commençait à se faire temps, Firefox commençait à se faire gros, lourd et lent. Beaucoup d'efforts sont faits dans ce sens et l'on peut que s'en féliciter. Citons le projet très sympathique qui se réunit toutes les semaines pour améliorer les performances en mémoire de Firefox. D'ailleurs, la très prochaine version (la 7) est estampillée "moins gourmande". Des petites astuces commençaient à se semer sur le web pour gagner un peu de place sur la RAM.

Une interface plus propre, mais aussi plus complète

Un peu paradoxal mais pas Firefox ! En effet, la version 4, sortie il y a déjà pas mal de temps avait fait apparaitre une nouvelle interface, bien plus épurée ressemblant à Chrome (soyons francs !). Cette nouvelle monture a aussi montrée qu'elle était plus complète (cf Sync, gestion de l'historique et des plugins revue et améliorée). Ces fonctionnalités avaient rajoutés un plus qui permettait d'excuser (plus ou moins...) la taille importante du processus dans la RAM.

La petite histoire des navigateurs

Il y a encore quelques années, le fameux Internet Explorer était le navigateur le plus utilisé et le plus connu. Cette position dominante avait été facile à obtenir grâce à la vente liée de Microsoft Internet Explorer et de l'OS Windows XP. Internet Explorer avait alors balayé magistralement (il faut le dire) Netscape. Même le rachat de ce dernier par AOL ne lui a pas permis de subsister. Pendant près de 5 ans Internet Explorer ne connu pratiquement pas de concurrent.
Puis certains navigateurs comme Firefox (qui connu beaucoup de noms avant de garder celui-là, et dont le projet était considéré comme voué à l'échec... ) et Opera on fait apparition vers 2004-2005.
Safari fit son apparition bien plus tard : grâce aux ventes d'iphone, MAC a pu se faire une réputation que la marque avait perdue depuis longtemps.
Puis vint Chrome (et n'oublions pas Chromium !).
Chrome bouleversa encore le champs de bataille des navigateurs : il apparaissait comme rapide, léger, ayant une interface innovante et évoluant rapidement. Bref, il devenait impératif pour beaucoup de faire "comme" Chrome, avec les avantages et les inconvénients...

"Comme" Chrome, oui mais...!

Comme Firefox l'avait un peu fait auparavant, Chrome donna un coup de fouet à l'ensemble des navigateurs (regardez les améliorations d'Internet Explorer ! ). La fondation Mozilla, après avoir pris les avantages d'un développement "à la Chrome" (rapide et innovant) a choisi de copier le système de version, c'est à dire changer de version majeure (4,5,6,7...) assez rapidement (presque en un an). Certes, Chrome le fait, alors pourquoi pas Firefox ? Parce Firefox n'est pas Chrome, et que Firefox a une force que Chrome n'a pas : les plugins.

Les plugins : la force de Firefox (ou plus pour longtemps ?)

Ce développement acharné (du moins c'est ce qu'on dit...) permet en effet à Firefox d'être aux niveau de ses concurrents, mais il met à mal le système de plugins qui faisait la grande force de Firefox. Les plugins sont pour la plupart développés par des bénévoles qui font ça sur leur temps libre (ou au bureau pour certains...). Ces plugins mettent du temps à sortir et à être tester. C'est souvent beaucoup d'efforts pour satisfaire quelques ( millions ) d'utilisateurs. Ces plugins fonctionnent si le numéro de version de FF (Firefox) correspond au numéro de version stockée dans le plugin dans le fichier intall.rdf :

  <!-- Firefox -->

   <em:targetApplication>
<Description>
<em:id>{ec8030f7-c20a-464f-9b0e-13a3a9e97384}</em:id>
<em:minVersion>3.0</em:minVersion>
<em:maxVersion>8.0a1</em:maxVersion>
</Description>
</em:targetApplication>

Bref un plugin qui n'est pas mis à jour perd sa compatibilité avec FF et n'est donc plus utilisable. Le changement incessant de ces numéros de version devient un enfer :

  • Pour les développeurs qui passent leur temps à vérifier si leur plugin marche sur le nouveau FF et à passer cette balise "<em:maxVersion>8.0a1</em:maxVersion>" à la version supérieure...
  • Pour les utilisateurs qui voient leur plugins disparaître pour cause d'incompatibilité et qui ne savent pas comment faire pour les remettre (c'est pourtant faisable assez facilement !).

Là où FF se révélait pratique par sa multitude de plugins et leur diversité, à présent les moins maintenus meurent, et les utilisateurs ne font de moins en moins la différence avec un autre navigateur (et c'est normal !)
De plus, il était question de supprimer complètement pour l'utilisateur final le numéro de version (dans Aide -> A propos). Quel intérêt de supprimer ceci, alors que pas mal d'utilisateurs aiment savoir si leur navigateur est à jour !


Conclusion rapide !

Le choix stratégique de FF de coller à Chrome lui a permis de rester dans la course. Les prochaines versions sont promises moins gourmandes (ce qui reste à voir, voir les versions aurora pour plus de curiosité ;-) ). Mais cette stratégie n'apparait pas être un bon choix pour les bénévoles du projet Firefox qui commencent à râler. Espérons que les prochains choix, qui décideront si Firefox continue dans la course avec Chrome, seront les bons.


12 février 2011

Niveau : personne ne possdant pas de comptences de bases en informatique

Protégez vos plugins qu'ils disaient

Aujourd'hui une astuce simple pour savoir si les plugins de votre navigateur sont à jour.

http://www.mozilla.com/en-US/plugincheck/

Un plugin de navigateur est un rajout de fonctionnalités :
  • Lire des vidéos (comme flash player pour aller sur youtube ou dailymotion).
  • Interactivité (comme pour les jeux flash).
  • Lire des PDF, des sons ou des vidéos directement dans le navigateur (totem dira sans doute quelque chose pour les linuxiens...).

Bref ils sont partout et on en trouve sur beaucoup de sites sans même savoir qu'on les utilise.
Ils sont de véritables cibles pour les pirates car ils contiennent souvent des failles de de sécurité (particulièrement pour Adobe Reader et Flash Player), donc penser à les mettre à jour régulièrement s'avère déjà être une bonne piste...
Le lien ci-dessous vous indique si des mises à jour sont à faire :

http://www.mozilla.com/en-US/plugincheck/

C'est en fait la fondation Mozilla (qui développe Firefox) qui propose pour tous les navigateurs (Internet Explorer, Opéra, Safari, Firefox, Chrome, etc.) une page permettant de vérifier tous les plugins d'un coup. Elle vous donnera, après une analyse rapide, les liens des mises à jour si vous ne possédez pas la dernière version du plugin. Pratique et sympa, mais en anglais (même si ça n'est pas trop déroutant)
PS : inutile de le pratiquer tous les jours ;-)

30 septembre 2010

Niveau : personne ne possdant pas de comptences de bases en informatique

Mieux protéger ses mots de passe sous Mozilla Firefox

Temps : 10 min
Difficulté : Facile
Logiciel : Firefox (3.6.10 utilisée pour le tutoriel)

Aujourd'hui, une petite astuce très facile à mettre en place et qui vous permettra de bien sécuriser vos différents mots de passe que vous utilisez sur le net.

Petite intro rapide

Est-ce que vous laissez votre ordinateur allumé ? Est-ce que plusieurs personnes utilisent votre ordinateur et votre session ? Vous prêtez votre portable ?
Vous voulez peut-être être la seule personne à utiliser vos mots de passe et à les connaître. Explications...

Les mots de passe enregistrés

Je ne sais pas si vous le savez mais Firefox (comme beaucoup de navigateurs) peut stocker les identifiants et mots de passe afin de vous épargner des "zut, c'est lequel celui-là" ou encore "il me demande encore le mot de passe !".
Sous Firefox (les versions récentes), les mots de passe sont stockés de manière cryptée dans une base de données SQLite. Cependant, les mots de passe enregistrés sont tous visibles via Firefox :
Pour cela dans la barre de menu, cliquez "Outils", "Options", une fenêtre s'ouvre et choisissez l'onglet "Sécurité".

ff-onglet-sécurité
Ensuite dans le champs "Mots de passe", cliquez sur le bouton "Mots de passe enregistrés", une nouvelle fenêtre s'ouvre encore.
Vous trouverez ici le nom des site et les identifiants associés sous forme de tableau. Pour afficher les mots de passe, cliquez sur le bouton d'en bas "Afficher les mots de passe" et confirmez. Les mots de passe sont devenus apparents.

ff-mdps

Un mot de passe pour les cacher tous !

Vous venez de voir comment récupérer vos mots de passe si vous les aviez oublié, mais surtout comment quelqu'un peut voir vos mots de passe très facilement !
La solution est donc de mettre un mot de passe principal (à ne surtout pas oublier celui-là !). Ce dernier sera demandé à chaque fois qu'un autre mot de passe sera utilisé ou affiché (comme dans le tableau précédent). Voilà donc la manipulation, assez simple :
Revenons sur notre onglet "Sécurité" (Outils->Options-> onglet Sécurité) et dans le champs "Mots de passe" cochez la case "Utiliser un mot de passe principal". Une fenêtre s'ouvrira pour que vous y entriez votre mot de passe. Choisissez-le à votre convenance !
ff-ajout-de-mot-passe-principal


- page 1 de 2