Trieur Organisé de Solutions et de Ressources Informatiques

logo du site TOSRI

Café

Article(s) du 24 août 2011

Niveau : personne ne possdant pas de comptences de bases en informatique

Comment ils tuent firefox !

Encore un petit post qui sort de l'ordinaire... Je voulais prendre parti sur l'évolution actuelle de Firefox, certains la connaisse mais pour ceux qui ne sont pas trop au fait, je vais la rappeler.

Hey les gars : aujourd'hui, on change tout !

La fondation Mozilla, qui est celle qui développe le navigateur web Mozilla Firefox a décidé depuis peu de temps d’accélérer certaines choses.

Vers la vitesse et l'optimisation

Un bonne chose non ? Il commençait à se faire temps, Firefox commençait à se faire gros, lourd et lent. Beaucoup d'efforts sont faits dans ce sens et l'on peut que s'en féliciter. Citons le projet très sympathique qui se réunit toutes les semaines pour améliorer les performances en mémoire de Firefox. D'ailleurs, la très prochaine version (la 7) est estampillée "moins gourmande". Des petites astuces commençaient à se semer sur le web pour gagner un peu de place sur la RAM.

Une interface plus propre, mais aussi plus complète

Un peu paradoxal mais pas Firefox ! En effet, la version 4, sortie il y a déjà pas mal de temps avait fait apparaitre une nouvelle interface, bien plus épurée ressemblant à Chrome (soyons francs !). Cette nouvelle monture a aussi montrée qu'elle était plus complète (cf Sync, gestion de l'historique et des plugins revue et améliorée). Ces fonctionnalités avaient rajoutés un plus qui permettait d'excuser (plus ou moins...) la taille importante du processus dans la RAM.

La petite histoire des navigateurs

Il y a encore quelques années, le fameux Internet Explorer était le navigateur le plus utilisé et le plus connu. Cette position dominante avait été facile à obtenir grâce à la vente liée de Microsoft Internet Explorer et de l'OS Windows XP. Internet Explorer avait alors balayé magistralement (il faut le dire) Netscape. Même le rachat de ce dernier par AOL ne lui a pas permis de subsister. Pendant près de 5 ans Internet Explorer ne connu pratiquement pas de concurrent.
Puis certains navigateurs comme Firefox (qui connu beaucoup de noms avant de garder celui-là, et dont le projet était considéré comme voué à l'échec... ) et Opera on fait apparition vers 2004-2005.
Safari fit son apparition bien plus tard : grâce aux ventes d'iphone, MAC a pu se faire une réputation que la marque avait perdue depuis longtemps.
Puis vint Chrome (et n'oublions pas Chromium !).
Chrome bouleversa encore le champs de bataille des navigateurs : il apparaissait comme rapide, léger, ayant une interface innovante et évoluant rapidement. Bref, il devenait impératif pour beaucoup de faire "comme" Chrome, avec les avantages et les inconvénients...

"Comme" Chrome, oui mais...!

Comme Firefox l'avait un peu fait auparavant, Chrome donna un coup de fouet à l'ensemble des navigateurs (regardez les améliorations d'Internet Explorer ! ). La fondation Mozilla, après avoir pris les avantages d'un développement "à la Chrome" (rapide et innovant) a choisi de copier le système de version, c'est à dire changer de version majeure (4,5,6,7...) assez rapidement (presque en un an). Certes, Chrome le fait, alors pourquoi pas Firefox ? Parce Firefox n'est pas Chrome, et que Firefox a une force que Chrome n'a pas : les plugins.

Les plugins : la force de Firefox (ou plus pour longtemps ?)

Ce développement acharné (du moins c'est ce qu'on dit...) permet en effet à Firefox d'être aux niveau de ses concurrents, mais il met à mal le système de plugins qui faisait la grande force de Firefox. Les plugins sont pour la plupart développés par des bénévoles qui font ça sur leur temps libre (ou au bureau pour certains...). Ces plugins mettent du temps à sortir et à être tester. C'est souvent beaucoup d'efforts pour satisfaire quelques ( millions ) d'utilisateurs. Ces plugins fonctionnent si le numéro de version de FF (Firefox) correspond au numéro de version stockée dans le plugin dans le fichier intall.rdf :

  <!-- Firefox -->

   <em:targetApplication>
<Description>
<em:id>{ec8030f7-c20a-464f-9b0e-13a3a9e97384}</em:id>
<em:minVersion>3.0</em:minVersion>
<em:maxVersion>8.0a1</em:maxVersion>
</Description>
</em:targetApplication>

Bref un plugin qui n'est pas mis à jour perd sa compatibilité avec FF et n'est donc plus utilisable. Le changement incessant de ces numéros de version devient un enfer :

  • Pour les développeurs qui passent leur temps à vérifier si leur plugin marche sur le nouveau FF et à passer cette balise "<em:maxVersion>8.0a1</em:maxVersion>" à la version supérieure...
  • Pour les utilisateurs qui voient leur plugins disparaître pour cause d'incompatibilité et qui ne savent pas comment faire pour les remettre (c'est pourtant faisable assez facilement !).

Là où FF se révélait pratique par sa multitude de plugins et leur diversité, à présent les moins maintenus meurent, et les utilisateurs ne font de moins en moins la différence avec un autre navigateur (et c'est normal !)
De plus, il était question de supprimer complètement pour l'utilisateur final le numéro de version (dans Aide -> A propos). Quel intérêt de supprimer ceci, alors que pas mal d'utilisateurs aiment savoir si leur navigateur est à jour !


Conclusion rapide !

Le choix stratégique de FF de coller à Chrome lui a permis de rester dans la course. Les prochaines versions sont promises moins gourmandes (ce qui reste à voir, voir les versions aurora pour plus de curiosité ;-) ). Mais cette stratégie n'apparait pas être un bon choix pour les bénévoles du projet Firefox qui commencent à râler. Espérons que les prochains choix, qui décideront si Firefox continue dans la course avec Chrome, seront les bons.


Article(s) du 29 juillet 2011

Niveau : personne ne possdant pas de comptences de bases en informatique

Korben : Un bon site qui fait un mauvais choix

Cette fois, je voulais poster un billet un peu différent sur un excellent site qui se nomme Korben.

Korben et Cie...

Korben est un site d'actualités et d'astuces informatiques comportant de nombreuses qualités :

  • La fréquence des mises à jours : plusieurs billets par jour.
  • La pertinence des articles : toujours sur le thème des technologies, il apporte une réelle valeur ajoutée aux informations.
  • Un esprit ouvert : Korben parle aussi bien Linux que Windows, smartphone que tablette et Mac.
  • Un esprit engagé et voyageur : comme ce magnifique article.
  • Un esprit familial : Korben est papa et tout le monde le sait ^^


Comment ça plus de comms sur Korben ?

Aujourd'hui, Korben a désactivé le système de commentaires sur son site (cf http://korben.info/au-revoir-les-comms.html).

J'ai lu attentivement ses raisons qui me paraissent tout à fait pertinentes (que ce soit Korben ou Sebsauvage). Mais je pense sérieusement qu'un paramètre n'a pas été assez pris en compte : L'échange entre "webmaster" et utilisateurs et entre utilisateurs eux-mêmes.
Cet échange apporte une réciprocité qui disparaît lorsqu'il n'est plus possible de s'exprimer facilement sur un site ou un blog. Il est gage de l'adaptation du site en fonction des envies et des besoins des utilisateurs (même s'ils ne sont pas les gérants du site, ni les actionnaires). Les utilisateurs sont ce qui fait que le site reste "vivant" et en ligne. Ils sont la garantie que le site plaît (il suffit de voir les statistiques par billets pour voir les thèmes qui plaisent). Ces mêmes utilisateurs apportent un jugement qualitatif sur les billets et permettent de partager des opinions et/ou des connaissances.
Il est clair qu'accepter des commentaires sur un site impose de grosses contraintes (gestion du spam, insultes...) et que TOSRI ne subit pas les mêmes contraintes par son trafic bien plus modeste que Korben. Mais il existe des gens, bienveillants qui peuvent modérer et juger correctement (même si la faute est humaine !).

Korben, ton site est génial mais il perd sa plus-value par la suppression des commentaires. L'échange continue à exister mais il n'est plus évident (mail, google+, facebook, twitter...), tout le monde ne souhaite pas forcément s’inscrire. L'information n'est plus sur ton site mais répartie donc plus difficile à chercher.

Korben, j'ai donné mon opinion. Tu trouveras sans doute beaucoup de gens d'accord avec moi et qui regrettent ton choix.

Korben, s'il te plaît, les commentaires sont réellement utiles.